« Le génie, c’est d’avoir du talent tout le temps ;
  le talent, c’est d’avoir du génie de temps
  à autre ; l’intelligence, c’est de savoir
  que l’on n’a ni génie, ni talent. »
  Philippe Bouvard

« Qui a le temps
  et attend le temps
  perds son temps. »
  William Camden

« Le rêve
  est la vraie victoire
  sur le temps. »
  Jean-Claude Carrière

« J’aime quand le temps s’envole
  Perd son propre temps
  Se perd en homme
  Et ne sait plus de quoi il retourne. »
  Georges Perros

« Que de temps perdu
  à gagner du temps ! »
  Paul Morand

« La jeunesse,
  est le temps d’étudier la sagesse,
  la vieillesse
  est le temps de la pratiquer. »
  Jean-Jacques Rousseau

« Il faut choisir dans la vie entre
  gagner de l’argent et le dépenser :
  on n’a pas le temps
  de faire les deux. »
  Edouard Bourdet

« Le temps présent est semblable
  à la boule d’argile, le temps passé
  à la poussière de la terre,
  et le temps futur à la cruche. »
  Nagarjuna

« Si le temps arrange
  pas les choses
  les choses arrangeront le temps. »
  Réjean Ducharme

« En temps de paix,
  les fils ensevelissent leurs pères ;
  en temps de guerre,
  les pères ensevelissent leurs fils. »
  Hérodote

Propulsée par l'horloge atomique de Besançon
 
 
Local | UTC
 

Le protocole NTP

Solution globale et universelle de synchronisation

De nos jours, tout équipement informatique dispose d’une horloge matérielle ou logicielle à laquelle il fait référence pour horodater des fichiers, des transactions, des emails… Bien que cette horloge soit conçue autour d’un oscillateur à quartz, elle dérive comme toute montre ordinaire. Dès lors, L’utilisation du protocole NTP devient nécessaire. Celui-ci synchronise des équipements en réseau tels les machines et les routeurs des réseaux. Il propose une solution globale et universelle de synchronisation qui est utilisable dans le monde entier. 3 protocoles ont vu le jour, dont la version actuelle de NTP, utilisée par les systèmes.

La version 3 de NTP, la plus utilisée, est en place depuis 1992. Depuis, NTP a été porté sur la plupart des plateformes dont Windows, Linux, Unix… Le protocole NTP est basé sur les protocoles UDP et IP. C’est donc un protocole Internet basé sur l’adressage IP, en mode non connecté avec User Datagram Protocol sur le port 123. La synchronisation de l’heure est diffusée depuis des serveurs primaires dans une arborescence en réseau. Près de 200 000 clients et serveurs utilisent NTP sur internet.

Le protocole NTP fournit différents niveaux de précision :

- De l’ordre d’une dizaine de millisecondes sur les réseaux WAN

- Inférieure à la milliseconde sur les réseaux LAN

- Inférieure à la microseconde lorsqu’on utilise une référence de temps de type GPS (sur les LAN)

NTP a pour finalité de :

- Donner la meilleure précision possible compte tenu des conditions matérielles

- Résister à une multitude de pannes (y compris les bugs d’implémentation)

- Optimiser l’utilisation de la diversité et de la redondance présentes sur Internet

- Organiser de manière automatique la topologie d’un sous réseau afin d’avoir une précision et une fiabilité optimales

- Réaliser l’authentification cryptographique basée sur des infrastructures de clefs symétriques et de clefs publiques

Structure d’un réseau NTP

ntp

Un réseau NTP a une structure pyramidale. Des sources de référence, dites primaires, synchronisées sur les standards nationaux, sont connectées à des ressources, comme des passerelles de backbone et de serveurs de temps primaires.

NTP transporte les informations de temps de ces serveurs vers d’autres serveurs de temps reliés à Internet. Il vérifie également les horloges pour minimiser les erreurs dues aux problèmes de propagation sur le réseau.

Des machines ou passerelles des réseaux locaux, agissent ensuite en tant que serveurs de temps secondaires en faisant tourner NTP, en connexion avec un ou plusieurs serveurs primaires.

Fonctionnement d’un réseau NTP

Quand deux machines échangent des messages, une association est créée, et elle peut fonctionner dans un des 5 modes suivants :

- Mode symétrique actif : Dans ce mode, un serveur envoie périodiquement des messages, sans se soucier de l’état de ses voisins (joignables, serveurs primaires ou secondaires, clients). Il indique ainsi sa « volonté » de synchroniser d’autres serveurs et d’être synchronisé.

- Mode symétrique passif : Cette association est créée lorsque le message d’un serveur arrive sur un autre serveur (en mode symétrique actif). Le serveur annonce alors sa volonté de synchroniser et d’être synchronisé. Le serveur doit d’abord avoir été sollicité par un autre serveur.

- Mode client : La machine envoie des messages régulièrement, sans se préoccuper de l’état de ses voisins. La station indique ainsi son intention d’être synchronisée.

- Mode serveur : L’association de ce mode est créée lors de la réception d’une requête (un message) d’une station en mode client.

- Mode broadcast : Ce mode est destiné aux réseaux locaux. Ainsi, il se limite à une diffusion d’informations horaires pour des clients.

Source: http://www.frameip.com

Decouvrez en quelques clics et quelques lignes
les raisons qui font de Besançon La Ville du Temps